Edito décembre 2019

Share Button

Hugues de Tillly

De deux venues et d’une troisième…

 

C’est bien là quelque chose qu’on n’aime pas faire : attendre. C’est perdre son temps, attendre. Et même s’agacer de ce que les autres me font perdre mon temps. À moins de voir les choses d’un autre œil : l’attente, c’est le temps qui m’est donné pour reprendre mes esprits, pour me préparer. L’attente d’un bébé, belle manière de parler de la grossesse, est un temps riche, dont on voit bien l’importance et la beauté.

Avec la fin de l’année liturgique, nous avons redit au Seigneur ce que nous disons dans l’anamnèse : Nous attendons ton retour ! Mémoire du futur… et le temps de l’Avent est aussi ce temps de l’attente, l’attente de la naissance de Jésus il y a 2000 ans. Quelles curieuses jongleries entre le temps et l’éternité, entre le passé et l’avenir, et quel beau tuilage entre l’attente du retour du Christ et la venue du Christ dans la crèche, après quatre semaines de préparation active et joyeuse.

La liturgie et le sacrement du Pardon nous aident dans cette préparation, tout comme le concours de crèches, ou encore les fraternités missionnaires pour l’Avent proposées par notre évêque. Notre évêque qui viendra visiter la paroisse de la Trinité du 17 au 20 janvier prochain, une venue que l’équipe pastorale prépare activement depuis la rentrée, avec en particulier une date pour tous à retenir dès maintenant : le diner partagé suivi d’un temps de prière et louange le 18 janvier à Thivars, les deux venues du Christ seront suivies de la venue de Mgr Christory, on reste dans le même mouvement… et les mêmes sonorités…

Abbé Hugues de Tilly, votre curé

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other