Dammarie

Share Button
IMGP5824
Eglise Notre-Dame, dédiée à la Vierge Marie et ayant sainte Anne pour seconde patronne.

Ce bâtiment, très remanié au cours des siècles, a fortement souffert d’un manque d’entretien.

En 1747, l’Abbé Pilot, curé de la paroisse, mentionne les difficultés qu’il avait de faire réparer le chœur, le sanctuaire et la tour par le Chapitre Cathédrale en charge de ces travaux, le reste du bâtiment étant de la responsabilité de la paroisse.

Sur le mur sud, on distingue des encadrements en pierre de taille de style roman.

La grande porte ainsi que la porte latérale le sont également. Les autres ouvertures sont de style gothique.

En 1840, l’abside de la grande Nef fut détruite afin de « faire passer » la route n° 14 de Chartres à Orgères à l’intérieur du village, plutôt que de le contourner.

Si cette église ne comporte pas de clocher, depuis 1845, Hélène Augustine, cloche de 522 kg, installée dans la tour, appelle les paroissiens lors des cérémonies.

 

IMGP5826

Horaire des messes

Sainte Marie et
Sainte Anne

Huit jours après la Nativité du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, nous célébrons sa Mère, celle qui lui a donné son être humain, corps et âme par l'Esprit-Saint qui vient sur elle la plaçant dans l'orbite de la paternité divine. C'est pourquoi le concile d'Ephèse en 431, la proclama la Theotokos, la Mère de Dieu, puisque son fils est Dieu, ce qui ne préjuge pas de la différence entre Marie créature humaine et Jésus Fils éternel de Dieu.

Marie est présentée dans les évangiles comme une jeune fille de Nazareth, fiancée de Joseph dont les ascendants sont longuement énumérés dans la généalogie du Seigneur. Les quatre Évangiles, entièrement tournés vers la Bonne Nouvelle du Christ, sa vie, ses paroles et sa Résurrection, ne font nulle mention de la famille de Marie, sans doute fixée aussi à Nazareth. La tradition, dès les premiers siècles, appellent les parents de la Vierge Marie, Joachim ("Dieu accorde") et Anne ("La Grâce - la gracieuse").

L'imagination des auteurs des Évangiles apocryphes en fait un couple discret, mais il était bien réel et il a su accueillir, éduquer Marie et l'éveiller dans la grâce toute spéciale qui était la sienne, et qu'ils ignoraient. Le culte de sainte Anne apparaît dès le 6ème siècle dans certaines liturgies orientales et, au 8ème siècle dans les liturgies d'Occident. Son culte est généralisé avant la fin du XIVe siècle.

Sainte Anne est souvent représentée apprenant à lire à sa fille dans le livre de la Bible. Une icône russe, image gracieuse de l'amour conjugal, immortalise le baiser qu'ils se donnèrent lorsqu'ils apprirent la conception de Marie. C'est ainsi qu'ils ont participé au mystère de l'Incarnation. La Bretagne, après la découverte d'une statue miraculeuse, dans le champ du Bocéno, lui a construit une basilique à Sainte-Anne d'Auray, et en a fait sa "patronne". Les marins par le fait même l'ont choisie comme protectrice. Sainte Anne est la patronne de la province de Québec. Tous les diocèses du Canada ont au moins une église dédiée à Sainte Anne. La Sainte Marie se fête le 15 août. Fête solennelle de Sainte Anne le 26 juillet.

Sources : « nominis »