Mignières

Share Button
alt
Edifiée au début du XXème siècle, elle fut consacrée en 1903. Elle a remplacé une ancienne église du XIIème siècle, contemporaine d’un couvent dont il ne reste aujourd’hui que la chapelle dédiée aux trois Marie.

Elle est ornée de vitraux du maitre verrier Lorin : trois verrières (à droite) sont consacrées à l’apparition du Christ aux saintes Marie et trois verrières (à gauche) aux apparitions de la Vierge à la Salette dans les Alpes en Isère en 1846.

Les saints patrons de l’église, saint Gervais et saint Protais figurent sur les vitraux du chœur.

En 2003 fut célébré le centenaire de l’église et en 2004, deux verrières, réalisées par les ateliers Petit de La Bourdinière Saint Loup furent montées au second niveau de la nef : la résurrection de Lazare et la guérison du paralytique.

Elle conserve un orgue de 1892, du facteur Louis Debierre, de Nantes.

L’église de Mignières reçoit les pèlerins fidèles aux trois saintes Marie de l’Evangile (Marie-Jacobé, Marie-Magdeleine et Marie-Salomé) les 22 mai, 22 juillet et 22 octobre.

 

IMGP5819

Horaire des messes

Saint Gervais
Saint Protais

L’église de Mignières a pour saints patrons, saint Gervais et saint Protais, deux frères jumeaux, enfants de saint Vital et de la bienheureuse Valérie qui moururent martyrs à cause de leur foi.

Ils se convertirent suite au martyre de leurs parents, ils vendirent leurs biens, distribuèrent leur argent aux pauvres et à leurs esclaves qu’ils affranchirent. Ils s’enfermèrent dans une humble chambre où ils passèrent dix années dans la prière, le jeûne et la lecture.

Dénoncés comme chrétiens, ils furent condamnés à mourir après avoir été suppliciés sous l’empereur Néron en 57. Gervais fut frappé à coups de fouets garnis de plomb jusqu’à la mort, Protais fut battu puis eut la tête tranchée.

C’est saint Ambroise, évêque de Milan, qui vers 386, grâce à une vision, découvrit leurs reliques. Il fut enterré avec les deux frères dans la basilique San Ambrogio à Milan.

Saint Ambroise les présenta comme des modèles. Des miracles se produisirent par leurs intercessions. Leur culte gagna toute la Gaule où un grand nombre d’églises leur furent consacrées.

On les fête le 19 juin. 

Quelques dictions :

> S'il pleut à la saint Gervais, pour les blés, signe mauvais.
> Quand il pleut à la saint Gervais, il pleuvra quarante jours après.
> Qu'il pleuve à la saint Gervais, en partie sera pourri le blé.
> La pluie de saint Gervais fait le pain mauvais

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other